Extraits

« De nouveau, des caresses m’enveloppent. Des mains couvrent mon corps nu et m’empoignent les hanches. De dos, l’inconnu me susurre à l’oreille de drôles de mots. Un rouge incandescent envahit la pâleur de mon visage. Une verge s’érige devant mon regard ébahi. Je reconnais le porteur de celle-ci, Kenaël. Il s’infiltre dans mon rêve. Ses lèvres parfaites s’approchent et cachent les miennes d’un doux baiser. Sa langue cherche la mienne dans une danse endiablée. La chasteté de mon corps s’envole en une nuée de papillons. Cellule après cellule, couche après couche, mon âme se dévoile et se met à nu pour cet homme. La vertu de mon être dissipée, je lâche prise et m’offre à lui. D’une hardiesse soudaine, je me laisse prendre au jeu de la séduction et le laisse faire. Quelque chose d’inconnu me submerge, m’enrôle, se déploie dans tout mon corps. La prise est violente, douloureuse, extrêmement jouissive. Ses doigts agiles tâtonnent délicatement et jouent avec mon capuchon. »